Présentation

Le Perdita Ensemble en quelques idées

Le Perdita Ensemble est un ensemble d’acteurs, scénographes, administrateurs, diffuseurs, techniciens, musiciens, créateurs divers, réuni autour de l’écriture de Gérard Watkins. Réunis par un profond désir de tendre un miroir à notre époque, de proposer à ses acteurs/spectateurs/habitants une réflexion riche, complexe, et accessible, sur les profondes mutations qui s’y manifestent.
Cette aventure théâtrale sur les chemins de la création a traversé deux décennies, cherchant, par des résonnances de thèmes, par des lieux de représentations inédits ; à aller chercher le spectateur sur des terrains inconnus. Particulièrement destinée à ceux qui ressentent que le monde les prend de vitesse, les exclut, les perd, et que les thèmes abordés par le théâtre ne les concernent plus, le Perdita Ensemble s’est donné pour but de toucher le spectateur d’aujourd’hui afin qu’il ressente plus que jamais la nécessité et le besoin de la représentationn en y trouvant un echo à ses pensées et à ses interrogations.
Il s’agit, en écrivant du théâtre, de sonder ce que produisent les évènements, faits-divers, drames, lois, tout ce qui constitue la relation entre les êtres.
Depuis la chute du mur de Berlin, et la fin de la guerre froide, le monde a vécu une accélération sans précédent. Mondialisation, guerres chirurgicales, insécurité, montée du Front National, catastrophes environnementales, précarisation, terrorisme, crise monétaire.
Affronter cette époque trouble et insaisissable, c’est reconnaître pour l’artiste un devoir de pensée, un devoir de mémoire, un devoir d’imagination, et un devoir d’échange, afin de rompre la solitude et l’isolement.
Faire de la grande histoire et de la petite histoire une fable, et, de la fable, tendre un fil entre l’acteur, le personnage, et le spectateur.
À force de chercher, Le Perdita Ensemble a compris là ou il pouvait toucher, où son théâtre travaillait le spectateur. Si les premiers textes avaient pour vocation de réinsuffler un sens de l’épopée dans le théâtre contemporain, l’écriture est aujourd’hui plus dépouillée, plus fragile, resserrée autour du thème de l’identité. Car si l’être d’aujourd’hui se sent bel et bien perdu, et que sa vie se présente parfois comme un puzzle, l’urgence est bien de lui en présenter des morceaux reconstitués.
Il est impératif de renouveler sans cesse le désir des spectateurs. Et pour cela, Le Perdita Ensemble reste fidèle à une démarche. Rester libre, pertinent, inventif, en allant chercher le théâtre et les spectateurs là où l’on ne l’attend pas. Icône en est un exemple. S’appropriant, avec la complicité de la Mairie, l’espace de la piscine municipale de St-Ouen, pour y donner le soir des représentations. Les usagers de la piscine, curieux de voir que des gens s’appropriait cette espace pour y faire du théâtre, sont venus nombreux voir cet étrange univers ou des plasticiens s’affrontaient sur un plateau flottant